dimanche, avril 09, 2017

Du thé, de l'eau et des pizzas !

Aujourd'hui j'avais envie de vous parler de nourriture, de bonne bouffe, des trucs que j'aime et de mes prises de conscience. Cet article n'est pas là pour faire l'apologie de la vésanie, je tiens à le préciser. J'estime que chacun met ce qu'il veut dans son assiette tant que ça lui convient et qu'il le fait par réel choix et conviction. Pour ma part je ne suis pas Vegan si je devais me mettre une étiquette je suis Flexitarienne (wouah un nouveau mot que je viens de découvrir en écrivant cet article, parce que les étiquettes je m'en moque un peu). Donc en gros de quoi ça s'agit ? Depuis toujours je suis plutôt chiante à table. Bon ok méga chiante. Ma mère s'arrachait les cheveux à chaque repas. Chez moi c'était un peu, des légumes une fois par jour et de la viande aussi. Petit déjeuner avant 10h et 3 à 4 repas par jour. Une bonne vieille table française quoi !
Et depuis que je suis partie du cocon familial j'ai pris mon rythme et je me suis rendue compte de pleins de choses. Déjà pour commencer je suis ce qu'on appelle "un petit gabarit". Je n'ai pas donc besoin des mêmes apports que mon père par exemple. Mais surtout chaque organisme est différent et supporte plus ou moins certaines choses. Pour ma part j'ai commencé à avoir de sérieux soucis le matin avec le lait et les produits laitiers. J'avais 12 ans, je vivais dans une famille Chocolat au lait Power et donc pas moyen de faire autrement que de ne pas boire de lait ou de supporter les douleurs. Parce que ouais dire à ma mère que je supportais pas le lait au début j'y ai même pas pensé. Pour moi c'était le stress. Mais bon au bout d'un moment... Du coup le temps à passé et me voilà seule chez moi, sur les toilettes après un petit dej' traditionnel, (attention instant glam en vue) à être malade comme pas possible me pliant en deux à cause des crampes et ne pouvant pas bouger.
Les courses qui ont suivit cette fois de trop je me suis dit, bon, ok, je dois trouver une alternative. Et plusieurs choses y sont passées. Le café, puis le thé et enfin les substituts de lait. En ce moment je suis sur le lait d'amande ou le lait de soja mais je ne suis pas totalement convaincu pour ce qui est du nature, par contre celui au cacao je suis fan ! J'achète aujourd'hui encore un peu de lait (facile à digérer bien sur!) pour faire les brunchs du dimanche avec les croissants chauds mais il ne fait plus partie des mes routines. Et je pense que quand on veut changer sa vie c'est le premier pas le plus difficile, après ça coule de source. Je me suis mise à diminuer furieusement ma consommation de viande. La viande blanche une à deux fois par semaine et la viande rouge, une fois par semaine maximum. Je mange un peu plus de poisson, moins d'oeufs, beaucoup plus de légumes, des fruits (un peu plus qu'avant), j'ai diminué la charcuterie et le fromage, beaucoup ! Et je cuisine plus souvent avec des matières plus saines comme l'huile d'olive ou sans matière grasse.
Un autre grand changement dans mes habitudes, la boisson. Je parle d'eau hein, pas d'indignation. Je reste une grande amatrice de vin et je n'hésite pas à me faire plaisir de ce côté là. Par contre du côté eau minérale je suis passée d'un petit litre d'eau par jour à deux litres environ. Et ça m'a changé la vie ! Au début c'est pas facile, du coup je prenais une bouteille d'1,5L je la remplissais chaque matin et je me disais que le soir elle devait être vide. Et au fur et à mesure elle ne m'a plus suffit. Je donc pu abandonner mes mesures et me faire plaisir avec des thés vert, des tisanes et de l'eau citronné. Aujourd'hui, ça m'arrive de déroger à mon ordre de vie, parce que c'est ça aussi, la vie, tenter de nouvelles choses, mais mon corps ne se porte jamais aussi bien que lorsque je fonctionne comme ça. Je ne me force plus, je n'ai pas peur de faire des restes, les boites c'est fait pour ça. Si un matin ou un soir je n'ai pas faim, tant pis un thé et au lit. Le seul repas que je m'oblige à prendre c'est le déjeuner. Mais pas forcément sous la forme traditionnelle. Si j'ai une fringale à minuit, je prends une boite de gâteaux aux citrons, ou des biscuits aux céréales et c'est partit. Fini de culpabiliser. Bien dans sa peau et son corps. Ca améliore quand même grandement le quotidien.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire